Accueil > Pères & Mères (nos modèles, nos héros, nos saints, nos valeurs) > Guy, moqué ?…

Guy, moqué ?…

lundi 22 octobre 2007

ARTICLE EN COURS

Pour l’heure, une seule question : y-a-t-il eu une telle polémique autour du choix du « soldat inconnu » ?… N’est-il pas du rôle d’un Président de la République élu démocratiquement, sans qu’il y ait eu la moindre ambiguïté sur le choix réel des Françaises et des Français exprimé par les urnes, de proposer à la jeunesse « une certaine idée de la France ? » Pense-t-on naïvement que la jeunesse se focalise sur M. Sarkozy ou au contraire sur ce frère qu’elle ignorait et qu’elle rencontre ?… Les idiots idéologues qui prétendent que la jeunesse ne va y lire que la gloire de Sarkozy, les menteurs qui prétendent cela aujourd’hui, ont-il jamais mis les pieds dans une classe, et, si tel est le cas, qu’y font-ils : s’imaginent-ils que la jeunesse est à ce point manipulable ?… Elle ne l’est pas plus qu’à l’époque de Guy : la jeunesse de France est éternelle, de quelque bord qu’elle soit : l’époque ne l’a pas encore révélée à elle-même, c’est tout : il suffit d’attendre… À qui Môquet appartient-il ? À un parti, ou à la France, soit aux Françaises et aux Français, à toutes les Françaises, à tous les Français, sans exception, de quelque obédience qu’ils soient ? Le patrimoine national, est-il national ou non ? Faut-il séparer aujourd’hui « celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas ? » À qui Guy Môquet a-t-il donné sa vie : à un parti ou à un pays ?

En substance… Mais cela mérite développement.