Accueil > Voix (poèmes) > Le Sourire d’Allah

Le Sourire d’Allah

lundi 31 mars 2008, par Jean-Louis Cloët


La femme est le sourire d’Allah.
Dieu sourit toujours quand Il pense à elle :
elle est ce qu’Il a fait de mieux.

— L’homme ?…
— Ah !… oh !… l’homme, c’est autre chose… :
l’homme L’a déçu !…

Il l’avait pourtant tellement médité avant de le tirer de la glaise, cet homme, pour pouvoir l’aimer, lui donner tout son Amour, lui confier tout son Amour pour qu’il le donne alentours à toute créature.

Mais l’homme L’a trahi, L’a trompé : cet Amour, il l’a d’abord thésaurisé pour en faire des « religions », qui, au lieu de « rassembler », comme leur nom le voudrait, ont divisé ; il a prétendu faire de cet Amour un or qui n’appartiendrait qu’à certains, dont certains seuls disposeraient en se prenant pour LUI, pour DIEU Soi-Même, leur Créateur.

L’homme a volé, pillé, tué « au nom de Dieu », et torturé… Il a soumis et défiguré à jamais d’autres créatures, qui, pourtant, étaient, elles, vraiment « à son image », encore « à son image ». L’homme est ainsi devenu mauvais, menteur ; il a défiguré l’image de Dieu en lui, tout en continuant à se revendiquer toujours plus haut et fort de Lui !…

Au cours des siècles, rien n’a changé : c’est toujours la même fatigue pour Dieu de regarder l’homme, son premier né. Dieu a beau lui offrir son pardon pour qu’il s’amende, se repente… non, rien n’y fait : il est toujours aussi bête, aussi cruel.

L’homme est devenu le remords de Dieu, sa déception : larmes de Dieu, larmes d’Allah…

— Il se dit qu’il l’a fait avant, l’homme… Il se dit, Dieu, qu’il l’a fait avant, qu’il est ainsi moins réussi que la femme tirée de son côté après…
Dieu se console comme il peut !…

Mais la femme !…
Oh ! la femme !… :
la femme est le sourire de Dieu.

[9 / III / 08]