Accueil > Voix (poèmes) > La Grâce

La Grâce

vendredi 22 février 2008, par Jean-Louis Cloët


« La grâce » est un cadeau du Ciel :
elle se pose sur les êtres
comme un oiseau, sur leur épaule,
sans un bruit, sans même un bruit d’ailes.

Simplement, elle est là, candide,
et vous regarde sans mot dire
avec ses doux yeux de colombe
qui vous imposent le respect et le silence,
et, font qu’on n’ose pas bouger… :
de peur qu’elle ne s’envole !

Ainsi, un être « beau » ne sait
jamais qu’il l’est
et le demeure, tant qu’il l’ignore…
Ainsi, un être « intelligent »…
Ainsi, un être « généreux »…

Tous ceux qui font ce monde « beau »,
tout ce qui fait ce monde « beau »,
s’ignore…
Et, il suffirait qu’ils le sachent un jour,
pour qu’alors « La grâce » s’envole…

Dieu donne au monde
à travers nous
de sa beauté, de sa bonté…
L’innocence et la beauté,
c’est de donner sans le savoir
le Dieu caché qui œuvre en nous
au premier venu qui passe
avec la candeur d’un enfant…
ou d’un vieillard.

« La grâce » se pose, est l’Amie
de ceux qui ne font pas de bruit.
Elle se donne à nous ; puis, passe…
sans plus laisser de traces
que le souvenir d’un envol.

[22 / II / 08]